Laboratoire de Physique Théorique

de la Matière Condensée

Séminaires

  • Lundi 29 novembre à 10h45

    Scolari Vittore (Institut Curie) Forces shaping chromatin in the nucleus The physics of genome dynamics requires innovative out-of-equilibrium approaches because the cell nucleus, from the most...

  • Lundi 22 novembre à 10h45

    Marcel Filoche(École Polytechnique) The landscape of wave localization In disordered systems or in complex geometry, standing waves can undergo a strange phenomenon that has puzzled physicists and...

  • Lundi 8 novembre à 10h45

    Guillaume Roux (LPTMS, Université Paris Saclay) Coexistence and phase separation of pairs and fermions in a one-dimensional model with pair-hopping We consider a simple model of spinless...

  • Lundi 25 octobre à 10h45

    Alessio Squarcini (Max-Planck-Institute for Intelligent Systems, Stuttgart) Long-range medium-mediated interactions: two exactly solvable models (Egalement par zoom...

Le Laboratoire de Physique Théorique de la Matière Condensée (LPTMC) est une Unité Mixte de Recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 7600). Fondé en 1970 par Savo Bratos et initialement intitulé "laboratoire de physique théorique des liquides" (LPTL), ses domaines d'activité se sont progressivement étendus aux liquides complexes puis à diverses applications de la physique statistique des systèmes classiques et quantiques. Il a pris son nom actuel en 2004 et est actuellement dirigé par Bertrand Delamotte.

Les activités du LPTMC couvrent des domaines très larges de la physique théorique des basses énergies et s'articulent autour de trois pôles:

  • Physique aux interfaces : de la science des matériaux à la biologie, en passant par la chimie analytique et la géologie, ce pôle vise à établir des liens entre la composition, la structure hétérogène à petite échelle, la dynamique simple ou collective des processus sous-jacents et les propriétés macroscopiques du milieu (roches, mélanges aqueux, ADN, etc.).
  • Systèmes désordonnés et phénomènes hors d'équilibre : phénomènes induits par les fortes fluctuations présentes dans un système à N corps en interaction, que ces fluctuations soient d’origine thermique, quantique, ou bien associées au désordre inhérent à tout système réel (membranes, matière active, verres, etc.).
  • États quantiques de la matière : systèmes quantiques fortement corrélés  (supraconducteurs, gaz d'atomes froids, matériaux topologiques, etc.), étudiés à la fois d'un point de vue conceptuel (état fondamental et excitations de basse énergie, transitions de phase quantiques) et appliqué.

     Physique                                   Systèmes désordonnés                      Etats quantiques
  aux interfaces                     et phénomènes hors d'équilibre               de la matière.

Actualités

  • Lundi 13 décembre 2021 à 14h

    Alex Barbier--Chebbah soutiendra sa thèse intitulée "Observables de premier passage de marches aléatoires à renforcement"....

  • Mardi 7 décembre 2021 à 14h

    Federico Morelli soutiendra sa thèse intitulée "Crises propagation and behavioural effects in multi agents self-reflexive real business cycle models"....

  • Mardi 30 novembre 2021 à 14h

    Etienne Routhier soutiendra sa thèse intitulée "Conception de séquences artificielles de levure par apprentissage profond"....

  • Mardi 5 Octobre 2021 à 14h

    Hugo Perrin soutiendra sa thèse intitulée "Marches quantiques sous champ magnétique et cages d'Aharonov-Bohm"....

  • Vendredi 25 juin 2021 à 10h

    Romain Daviet soutiendra sa thèse intitulée "Désordre et interactions dans les gaz de bosons en dimension un"....