LABORATOIRE DE PHYSIQUE THEORIQUE DE LA MATIERE CONDENSEE


François Crépin
LPTMC

Appariement impair en fréquence d'électrons dans les canaux de bord d'isolants topologiques.

Les liquides hélicaux sont des gaz uni-dimensionnels d'électrons ayant la particularité d'une forte corrélation entre la valeur du spin et le sens de propagation. Ils émergent naturellement aux bords de certains semi-conducteurs communément appelés isolants topologiques [1]. En plus d'une certaine robustesse face aux impuretés non-magnétiques, ces nouveaux états électroniques présentent de nombreuses propriétés remarquables, notamment lorsqu'on les place à proximité d'un supraconducteur [2]. Dans ce séminaire, je propose tout d'abord de passer en revue plusieurs phénomènes directement causés par l'hélicité et caractéristiques d'une supraconductivité non-conventionnelle, comme des effets Josephson fractionnaires ou l'apparition d'états-liés exotiques. Dans une deuxième partie, je présenterai une analyse détaillée des symétries d'appariement dans des jonctions hybrides supraconducteur/isolant topologique [3]. En particulier, nous discuterons d'un appariement exotique, dit impair en fréquence, et de ses signatures possibles dans des mesures non-locales de la conductance de ces jonctions.

[1] M. Z. Hasan and C. L. Kane, Rev. Mod. Phys. 82, 3045 (2010)
[2] Liang Fu and C. L. Kane, Phys. Rev. Lett. 100, 096407 (2008)
[3] François Crépin, Pablo Burset, and Björn Trauzettel, Phys. Rev. B 92, 100507(R) (2015)